CO2solidaire : compensation et solidarite climatique

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Augmenter la taille de la police
  • Taille de la police par défaut
  • Diminuer la taille de la police

La plateforme de compensation des associations françaises

CO₂Solidaire est le programme de compensation carbone volontaire initié et porté par le GERES. Il tient le rôle de facilitateur pour 2 autres associations françaises: Initiative développement et Bleu-Blanc-Cœur. Ethique et transparence sont les valeurs fondatrices de notre programme qui donne la priorité aux actions de terrain.

La responsabilité historique du Nord

Envoyer Imprimer PDF

A eux seuls, les pays industrialisés sont responsables de 78% des émissions de gaz à effet de serre cumulées dans l'atmosphère, bien qu'ils ne représentent que 15.5 % de la population mondiale.

Emissions de gaz à effet de serre et développement économique vont souvent de pair : ainsi, dans les pays industrialisés, un individu rejette en moyenne jusqu'à 5 tonnes de CO2 par an (11 tonnes pour un français) tandis que dans les pays en développement, la moyenne se situe autour de 400 kg de CO2 par an et par habitant.

Carte déformée émissions de GES

La superficie de chaque pays est proportionnelle à leurs émissions de GES
Source : www.worldmapper.org

L'équité dans la lutte contre les changements climatiques

Il est indéniable que certains pays portent une responsabilité plus lourde que d'autres dans les changements climatiques. La répartition des efforts en matière d'atténuation doit donc se faire au regard de cette responsabilité, par conséquent en priorité au Nord. Cette équité exige également que les pays industrialisés s’acquittent de leur « dette écologique » vis-à-vis des pays en développement en les aidant, par des financements et des technologies appropriés, à s’adapter aux conséquences des changements climatiques.

L'équité dans la lutte contre les changements climatiques n'est autre que l'application d'un des principes directeur de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) : le principe de la responsabilité commune mais différenciée.

Les critères de différenciation sont les suivants:

  • La responsabilité : émissions cumulées de CO2 d’origine fossile entre 1990 et 2000
  • La capacité : l’indice de développement humain et le PIB par habitant
  • Le potentiel à réduire les émissions de gaz à effet de serre : émissions par habitant, émissions en intensité et pourcentage d’augmentation des émissions

La prise en charge par les pays industrialisés des coûts incrémentaux liés à la lutte contre le changement climatique constitue une demande forte des pays en développement au nom des responsabilités historiques en termes d’émissions. EcoEquity (www.ecoequity.org) et le Stockholm Environment Institute ont développé un outil intitulé le « Greenhouse Development Right - GDR » . Cet outil repose sur le droit au développement dans un monde sous contrainte carbone. Deux indicateurs sont au cœur de cet outil : celui de responsabilité et celui de capacité.

Par « responsabilité », entendons les émissions connues et cumulatives d’un pays. La « capacité » quant à elle correspond à la « santé » du pays concerné et donc, à son degré d’aptitude pour répondre au problème. Par la combinaison de ces deux indicateurs, le GDR évalue pour chaque pays  :

  • Sa contribution financière pour la réduction mondiale des émissions de gaz à effet de serre (sur son territoire mais aussi à l’extérieur)
  • Sa contribution financière pour la mise en place de politiques et d’activités d’adaptation dans les pays en développement

La responsabilité et la capacité respective de chaque État, principes directeurs de cet outil,  pourraient par exemple servir de fil conducteur aux discussions internationales afin de garantir, en ce qui concerne le partage de l’effort, une prise en compte adéquate du principe d’équité.

 

Pour aller plus loin

Télécharger le PDF du RAC et de Coordination Sud > Lutte contre le changement climatique : l’équité au cœur de l’accord sur le régime post-2012 ?

Livre Geopolitique du changment climatique

 

 

> Lire le livre "Géopolitique et changement climatique", François Gemenne, Editions Armand Colin, 2010.


Vous êtes ici Solidarité climatique Réduire au Nord Une responsabilité historique